Un des éléments caractéristiques des villes américaines, ce qui définit leur silhouette, ce qui fait qu’on sait où l’on est, même si on vous emmène de nuit, les yeux bandés, qu’on vous fait tourner trois fois sur vous-même, bref, si on vous kidnappe et qu’on vous pose là ; ce sont les châteaux d’eau ( les watertank ) aux toits pointus, montés sur pilotis. Il n’y en a pas beaucoup à Los Angeles, mais il y en a quelques-uns. C’est à New-York qu’ils sont le plus reconnaissables, perchés sur les toits des immeubles, eux-mêmes enchâssés entre des tours immenses…

Water tank - Los Angeles - Dessin : Agnès Cappadoro