Après l’œuf suspendu d’Ettore Spaletti, le miroir rond de Cody William Smith, le puit sans fin de Stuart Calvin, voici la sphère ciel de Thomas Deyle. Portes ouvertes sur des ailleurs atmosphériques, ces quatre œuvres aux matérialités si différentes sont des portes d’entrée sur la poésie.

Thomas-Deyle

En savoir plus