Voici une œuvre étonnante de Sabina Lang et Daniel Baumann, artistes suisses, qui transforment l’espace à l’aide d’immenses bulles de polyuréthane. Ils se sont fait connaître en France avec leur chambre d’hôtel « Everland » installée sur le toit du Palais de Tokyo.

Cette œuvre « bubblesque », n’est pas sans rappeler celle de Morgane Tschiember, dont j’ai déjà parlé, mais ici, la monumentalité, le gigantisme de l’installation ajoute au merveilleux. Vous verrez davantage de leur travail sur leur site.

5f06cd014c765be1f476e4bee5c5b19d

 

comfortfahrenheit5-620x300

 

comfortfahrenheit7

comfortfahrenheit9

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer