Après la poésie pure de Daniel Agdad, la ligne ultra-pure de Peter Alexander, plasticien californien à l’œuvre colossale et diffusée dans tous les musées du monde (Ne pas confondre avec le créateur de sous-vêtements australiens ;-), ni avec le chanteur et comédien autrichien). Je ne vous montre ici que mes œuvres préférées (normal, c’est le but de ce blog) mais vous invite à visiter le site de l’artiste qui présente toute son œuvre depuis 1965. Moi, quand je vois ça, je prend un bol d’oxygène pur. Je ne peux pas expliquer… Ca parle directement à ma corde sensible géométrique, je dois avoir une corde spéciale pour ça, moi…

Et vous, cela vous plait ?

 Peter-Alexander-1

Peter-Alexander-1

Peter-Alexander-3