Nous quittons Fès en fin de matinée, en direction de Ouezane, où l’on nous a conseillé de déjeuner dans la Médina que nous ne trouvons pas ! Nous mangeons dans un restaurant simple sur le balcon terrasse, et entamons la conversation avec un professeur d’histoire géographie qui nous convainc que sa ville produit la meilleure huile de l’univers (ben oui comme tous les producteurs d’huile d’olive ! 😉

Le paysage déroule des ors, des montagnes blanches, des ocres et des céladons.
Dans l’après-midi nous arrivons à Chefchaouen la ville bleue.

Et ensuite on se noie dans le bleu !!

Tous les bleus !
Dans toutes les gammes…

Soulignés par des touches de couleur.
Et délicatement illuminés dans le jour finissant.

Même le sol des placettes est bleu.

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Nous finissons la journée dans l’effervescence de la grande place illuminée et dînons dans le PIRE restaurant de la ville, voire du Maroc, voire de l’Afrique, voire du monde ! Rien n’a de goût, n’y allez pas !