Aujourd’hui, on m’a littéralement menacée de cessation de lecture, car, aux dires de ce lecteur de bonne volonté, je ne répondrais pas aux commentaires qu’on se donne la peine de m’écrire… Je m’inscris en faux et proteste ardemment ; je réponds presque toujours !!! J’adore avoir de vos nouvelles, écouter vos conseils (ou pas…), lire vos histoires et de temps en temps, oui oui, je l’avoue, recevoir un ou deux compliments de derrière les fagots (eh oh, jetez-moi la première pierre !)

Donc petite leçon de rattrapage (et on ne le prend pas mal, s’il vous plait…) 😉
Si vous souhaitez être mis au courant des commentaires postés sur un article, et notamment la réponse donnée à votre commentaire, vous pouvez vous abonner en cliquant sur la petite case qui se trouve sous le formulaire de réponse. Vous pouvez également vous abonner à tous les commentaires, mais je crains que cela ne soit un peu fastidieux…

Voilà c’était une petite piqure de rappel, un micro mode d’emploi. Je promets de répondre à tous vos commentaires (enfin… quand ça appelle une réponse…).

Par ailleurs, pour la photo du dimanche, je vous offre les ors de l’automne ( et non les ors de la République, d’autres s’en chargent, surtout en ce moment) puisque, semble-t-il nous rentrons bel et bien dans l’hiver et qu’il commence à faire froid. Le mobile en métal qui brille ici de mille feux est accroché sous le magnolia. Il tinte joliment dans la brise.

Avouez que ça vous change pas mal du bleu que vous voyiez si souvent ici, non ?