Ben voilà, 550 kilomètres, j’ai dessiné les copains ! L’expression des renards de l’autoroute ne vient pas de moi mais de ma copilote qui les appelait comme ça quand elle était petite, en raison de leurs grandes oreilles 😉 je trouve ça tout a fait approprié, non ?

Moi, plus petite je m’imaginais parcourir la France a leurs pieds, en suivant le dessin tracé par leurs fils et je me demandais ou ils pourraient me conduire. Maintenant que je sais qu’ils me conduiraient à une centrale, je suis nettement moins attirée, allez savoir pourquoi !

Les renards de l'autoroute - Dessin : Agnès Cappadoro