Le glacier à Larmor plage - Dessin : Agnès Cappadoro

Visite éclair chez papy !

98 étés, bientôt 99.

Jusqu’à présent il était plutôt en forme et je l’ai beaucoup pris en photos, beaucoup dessiné, mais hier devant mon petit papy tout penché, je me suis dit, voilà, on a atteint la limite, le dessiner aujourd’hui, le photographier, ce serait triste, ce ne serait plus lui rendre hommage. Alors j’ai laissé l’appareil et les crayons (réels ou virtuels) et je lui ai juste pris la main et on a papoté, fait le ménage dans sa mémoire, qui, pour la première fois, lui fait durablement faux bond, roulé dans le jardin (parce qu’à son âge, on ne marche plus, on roule), pris un café inodore et sans saveur et roulé jusqu’à la chambre 128, ou disait-il il voyait beaucoup de monde. Mon grand père à cette chance que son délire lui amène beaucoup, beaucoup de visiteurs, de sorte qu’il se croit toujours dans une manifestation, un meeting ou un congrès (il n’a rien lâché mon papy militant). Voilà, toute à l’heure, nous reprenons la route pour 550 kilomètres en compagnie de France inter ou France culture et je vais garder en mémoire ce doux après-midi de septembre dans le jardin et ce dessin fait quelques heures plus tard, la où lorsque j’étais petite, il m’emmenait nager, me restera comme un reflet, un creux, une empreinte.