Bon, Ok c’est le bordel ce blog ! Je l’ai laissé en friche pendant longtemps, J’ai enlevé des tas de choses passionnantes et notamment tout ce qui concernait mon travail perso car je voulais avoir un site séparé, dédié, beau… Bref ! Une usine à gaz… En fait, je ne suis qu’une personne (ça vous étonne qu’on en arrive à écrire ce genre d’ineptie ? Moi pas) et je ne peux pas continuer de séparer ce qui m’est inséparable. Je suis multitask et bordélique, je passe d’un truc à un autre et je mets un temps infini à finir mes projets parce que j’en mène une dizaine de front dont certains sont carrément tombés dans les limbes où j’irai les chercher, faites moi confiance. Mais en attendant, le site nickel c’est pas pour tout de suite. La cohérence, c’est pas pour tout de suite. La possibilité d’y comprendre quelque chose.. Laissez tomber. Moi-même j’ai renoncé. Par contre, j’ai envie de montrer mon travail. De montrer ce sur quoi je passe des heures carrées. Il y a donc les dessins d’Unbuilt (je réserve au Tumblr Un dessin par jour les croquis quotidien (et donc pardon d’avance mais là je n’ai pas dessiné mon dessin du day depuis au moins un mois, mais vous pouvez regarder ceux des copains) et je vais réaliser une page qui synthétisera mes travaux.

Je ne sais pas pourquoi, tout à coup, j’ai envie de m’adresser à un lecteur. Surement parce que je lis un livre écrit à la première personne et que ce style coule naturellement, comme par mimétisme. Surement aussi parce que c’est la nature du blog que d’être quelque chose de personnel. Quelque chose qui amène à se dévoiler, qui amène à la sincérité. Surement aussi parce que ce genre d’écriture c’est de la pensée en train de se faire et qu’écrire ainsi permet de clarifier, d’organiser, d’ordonnancer. Et puis … Pour rompre une certaine qualité de silence…