La semaine dernière, j’ai lancé une nouvelle rubrique sur Chronotes : « Dessine-moi un mouton« , dans laquelle je vous demandais, à vous lecteurs, de me proposer des idées farfelues et folles pour des dessins. J’ai reçu plusieurs propositions (l’école idéale, Jeanne ma filleule, un homme grassouillet espionne une pomme dans les bambous…), j’ai pris note mais j’ai surtout retenu la proposition de Mélala : créer quelque chose autour de cette citation des Chants de Maldoror de Lautréamont « Beau comme la rencontre fortuite, sur une table de dissection, d’un parapluie et d’une machine à coudre ». L’idée (concours des Beaux-Arts) était bien farfelue comme je le souhaitais.

J’ai peiné, mais à la fin, je me suis bien amusée. Je suis allée chercher du coté de « La Leçon d’anatomie du docteur Tulp » de Rembrandt... Qu’est-ce que vous en pensez ?

Vous continuez à me proposer des citations folles, des idées décalées, des collages improbables, des bouts de rêves évanescents ? Et je garde en réserve les idées déjà proposées, peut-être même pour les mixer entre elles…


Rencontre-fortuite-parapluie-machine-a-coudre-sur-table-dissection - Dessin : Agnès Cappadoro