Impossible de m’en lasser, elle se glisse dans tous les projets, sous forme de carte, de matière photographique, de sons, de couleur ; la mer habite tous mes projets. Je ne peux pas rester plus de quelques mois sans la voir. Je l’aime par tous les temps, de toutes les humeurs. Je l’aime meurtrière et polluée, vacancière, hivernale, calme, agitée, bleue ou glauque, sur les rochers et sur les plages. La mer.

20130709-143309.jpg
20130709-143349.jpg