Pour se mettre en jambes avant d’aller au Cap Horn, nous naviguons toute la journée sur le fjord Ultima Esperanza. Le temps a changé et nous avons un avant-goût du climat Antarctique. Le clou météo est pour la soirée.

Mais d’abord dans l’ordre :

Cascade
Cascade assez spectaculaire. Le hors champ : un attroupement aggloméré de touristes en folie, appareil à la main ou à la perche (grande vogue de l’accessoire dans le monde touristique, ça ne vous aura pas échappé) dans deux mètres carrés de l’arrière-pont du bateau. Votre serveuse (hum, ça sonne moins bien au féminin…) parmi les fous, tendant désespérément son mini-bras au dessus de la foule ! J’ai vite renoncé, mais c’était beau quand même !!

Glacier Balmaceda

Le glacier Balmaceda (qui atteignait autrefois la mer mais ne l’atteint plus) avec ici la tête dans les nuages. C’est brumeux, cotonneux, antarctical (néologisme).

Glacier Serrano

Vue sur le glacier Serrano qui donne sur un lac enclavé bleu vert lagon. Après une demie-heure de crapahute, on s’en approche mais finalement la vue la plus belle est encore celle du début.

Glaçon d'iceberg sur le bord du lago.
Glaçon d’iceberg sur le bord du lago.
glacier Serrano
Toujours le glacier Serrano.
glacier Serrano
Embouchure par laquelle le lago du glacier se jette dans le fjord un tout petit peu en contrebas.
Puerto Natales - coucher de soleil sous la pluie
Clou du spectacle : de retour à l’hôtel voilà ce que nous réserve la météo. Pluie au loin, soleil perçant les nuages et vent poussant tout ce petit monde au quatre coins de la planète. Un visuel de fin du monde moi qui suis fan de film catastrophe ! Avouez que la nature est très très douée en effets spéciaux !

EnregistrerEnregistrer