Dans le cadre du défi d’une photo par jour de quelque chose ayant un rapport, de près ou de loin, avec la couleur bleu, je continue dans le nocturne avec cette étrange entrée piétonne de parking, situé rue de Rennes.
Un long et étonnant couloir, flanqué de deux trottoirs inutilisables et très hauts, avec ses étais de métal et son éclairage glauque… Je n’y étais pas allée depuis des années et y suis passée en coup de vent ce week-end. Ce parking est toujours le lieu d’étranges rencontres. Il y a une dizaine d’années, j’y ai aperçu Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal avec leurs deux enfants. Leur petit garçon devait avoir environ 6 ou 7 ans, et il jouait devant ses parents ; sans le faire exprès, il a cassé une poubelle, ou plutôt elle s’est détachée devant lui, est tombée à ses pieds. Il s’est mis à pleurer comme si sa vie en dépendait, d’un coup, sans véritable raison, par délicatesse, en enfant très sage victime d’une injustice. Les deux parents étaient tout étonnés, tous désolés de voir leur petit bout pleurer comme ça, au beau milieu de ce rien et il serraient dans leur bras ce petit garçon inconsolable.

Et encore ce week-end, autre rencontre. J’ai croisé juste avant de rentrer dans ce tuyau bleu la comédienne Laure Duthilleul, la lumineuse du « destin de Juliette » d’Aline Isserman, un film peu connu mais qui m’avait fascinée, que j’ai vu plusieurs fois, pour un plan surtout ; un coucher de soleil sur une cité de banlieue. J’ai eu la tentation de l’arrêter, de lui dire à quel point j’avais aimé ce film, mais elle avait l’air pressée, pas encline à la conversation, fusse-t-elle faite de compliments et d’admiration. Je me suis tue. Mais si par hasard, et ça ne peut qu’en être un, elle venait à passer par là, je tiens à lui dire que je l’ai vraiment beaucoup aimée dans ce film. Merci Laure.

Voilà, c’était le défi bleu du 2 juin 2014…

 

Etrange Parking - Défi bleu - Photographie : Agnès Cappadoro