Contexte

J’ai commencé ce blog il y a 10 ans… Oui, c’est un anniversaire… Je suis même un peu en retard je crois… Je l’ai commencé sur Overblog, j’y ai perdu une bonne part de mes articles, j’en ai déménagé… J’ai découvert wordpress. J’ai ramé sur wordpress, perdu des archives, passé trop de temps sur la forme et pas assez sur le fond, me suis arraché les cheveux, etc.

J’ai été, au début, d’une régularité de métronome, encouragée par des commentaires – rares – mais qui avaient le mérite d’exister… Je rencontrais des gens par internet, qui partageait mes gouts (ou pas). C’était encore rare à l’époque (pensez-vous, il y a dix ans ! A l’échelle du web, ça fait un bail !) et les gens étaient plutôt bienveillants. Facebook n’existait pas encore. Ecrire un blog, c’était assez simple, mais c’était peu fréquent, l’essentiel du débat portait sur l’impudeur ou l’inanité d’écrire l’ordinaire (non mais j’vous jure, qui eut cru qu’on verrait c’qu’on verrait !)… J’ai adoré écrire ce blog.
Et puis, de travail en travaux, le temps a commencé à manquer, la motivation à se dissoudre et les doutes à prendre le pas sur l’enthousiasme.

Régulièrement, pourtant, j’y reviens. Je remonte en selle et je me relance. Je tiens 15  jours. Je lâche à nouveau, je reviens. C’est comme revoir un bon ami ; on ne se voit pas pendant des mois, on se retrouve et c’est comme hier, comme autrefois. Ce qui a vraiment changé depuis le début, c’est qu’ayant perdu mon « lectorat », j’ai aussi perdu leurs commentaires… Pourtant on a beau dire le contraire, on écrit toujours pour quelqu’un et on apprécie d’en avoir des retours. C’est pourquoi je me suis dit qu’il fallait reprendre les choses du début et redire une intention, la redéfinir plutôt…

L’intention/L’invitation

Avec le temps, mes gouts se sont affirmés, affinés ; la constellation de tout ce que j’aime se rassemble en une trame, un tissu qui commence à faire sens et je me dis qu’il peut être bon et doux de le partager. Cela nourrit de plus en plus et, j’ose l’espérer, de mieux en mieux, mes créations personnelles. J’ai envie de partager cela, de le confronter, de le peaufiner, de me donner l’occasion d’aller plus loin.

Seulement, j’ai déjà un facebook, un twitter, un pinterest, un instagram, autant de ces outils sociaux, sympathiques et superficiels qui brident toujours d’une manière ou une autre l’expression d’une singularité, qui par l’utilisation abusive des images, qui par la limitation du nombre de caractères, qui par l’esprit de collection non documentée, bref !
Bref, je voulais ici, faire autre chose, quelque chose qui nécessite d’y passer du temps : partager ce que j’aime mais l’argumenter un tant soit peu, transversaliser les sujets mais garder un axe, une ligne, une couleur et citer les sources, donner les liens, piocher en valorisant la pioche, croiser les inspirations, comparer parfois, et surtout dire une émotion esthétique, partager et dialoguer. Je continuerai d’y poster mes propres créations et d’y montrer des inspirations (mais dans de plus larges aspects).

Aussi, je vous invite à laisser des commentaires, à partager à votre tour, à évoquer ce que cela vous évoque, à m’indiquer des choses, qui, peut-être me plairait ou encore me proposer d’écrire sur un sujet ou sur un autre.  J’attend vos suggestions quant à la forme et au fond. Je me réserve le droit de ne pas céder à toutes les injonctions ;-). Vous êtes attendus et vous êtes les bienvenus.

Ca commence demain avec un article sur Olafur Eliasson !
Et d’ici là, vous pouvez parcourir les archives qui vous réservent déjà quelques heures de lectures et de quoi voir beaucoup beaucoup d’images.

Fonctionnalités :

  • Le menu principal comporte 5 catégories principales, vous pouvez en trouvez davantage sur la colonne de droite,
  • Chaque article est suivi de liens vers des articles similaires ou ayant trait au sujet dudit article,
  • Le fil twitter se trouve dans le même colonne. En général je tweeter les articles du blog et des micro-événements, quelques photos instagram aussi…
  • Vous pouvez vous abonner (en bas à droite) pour recevoir les news dans votre boite à mails.