Chefchaouen – Cascades d’Akchour (2/2)

Sur le chemin du retour, le soleil se dore et le paysage se calme.

La nuit commence à tomber.

Comme les nuages qui s’apprêtent à dégringoler d’une montagne en forme de Mesa.

À l’entrée de Chefchaouen, le garçon de la troupe réclame sa photo d’un rouleau compresseur. Ben ouais, il en faut pour tous les goûts !!!

3 réflexions au sujet de “Chefchaouen – Cascades d’Akchour (2/2)

  1. pépère says:

    Ode mécanique :

    Oh toi, mon beau rouleau compresseur
    Petite devant, plus lourde derrière
    Tes belles roues sont comme des sœurs
    Des volutes s’échappent comme des prières
    Jaillissantes de l’azur, vaporeuse et bleuté
    Par la longue hampe de ta cheminée

  2. Rolot says:

    Tetouan, qui permet de trouver l’origine du prenom Titouan… moi je veux bien une binette…. mieux du sable…. allez merci encore pour les photos et ecrits

  3. JF says:

    Y vraiment de belles photos sur ce site !!
    Et des poètes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *

[instagram-feed]