J’ai failli oublier !
C’est un anniversaire !
1989, l’un des moments d’histoire qui m’ont donné la chair de poule. Rostropovitch vient au débotté s’installer au pied du mur qui disparaît déjà pan par pan. Une foule immense s’amasse de part et d’autre et il joue. Le moment que je viens de passer à le dessiner a ravivé l’émotion que j’avais éprouvée alors. Quel grand monsieur c’était ! Et quel instrument fascinant que le violoncelle !